Les habitués des régimes sans gras ne savent même plus quel est leur goût !

Pas plus qu’ils ne savent encore les préparer !

Les sauces sont constituées d’une liaison entre un corps gras et un liant – souvent de la farine.

On a trop diabolisé les sauces. Souvent à cause d’une utilisation excessive.

Il est vrai que si l’on noie son pavé de rumsteck sous un demi-litre de béarnaise, et ses frites sous la mayonnaise, on ne peut que prendre du « gras » et des kilos !

En restant dans le raisonnable, on se fait plaisir sans risques : une ou deux cuillerées à café cela suffit largement pour mettre en fête.

Davantage, c’est notre balance qui risque de faire les gros yeux !

Des calories restent des calories malgré tout !

Et surtout pas de faux pas le soir : je ne vous ré-explique pas, vous savez !