Les produits laitiers sont des sources de protéines, de calcium, de vitamines et de minéraux. Leur richesse en graisse ne fait pas non plus de doute ! D’ailleurs pour cette raison leur moment de consommation privilégié est le matin, au moment où cette graisse va servir de combustible à notre organisme et actionner nos rétrocontrôles. Rappelons à ce sujet que les fromages de chèvres seront encore plus puissants que ceux de vaches. Leur composition est en majorité constituée de graisse saturée qui convient très bien comme énergie mais n’est pas de qualité supérieure pour garantir la souplesse de nos membranes, artères, capillaires et globules rouges. Les vaches et maintenant les chèvres aussi étant le plus souvent nourries de tourteaux ou d’ensilages pauvres en oméga-3, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Les fromages au lait cru et non chauffé sont nutritionnellement parlant les meilleurs : bons et utiles. Il faut les choisir en fonction de nos goûts et de nos envies, sans jamais se préoccuper de leur pourcentage en corps gras puisque nous les prendrons le matin. Inutile de choisir les fromages à 0% de matières grasses. D’autant que pour obtenir ce 0% on ajoute d’autres ingrédients qui ne sont pas forcément bienfaisants pour notre organisme.

Le brassage éventuel des yaourts ou fromages blancs peut présenter un avantage gustatif mais aussi un risque de mauvaise assimilation des gras. Les micelles ou billes de gras formées par les mélangeurs sont souvent trop petites et incassables De ce point de vue, rien ne vaut le yaourt maison ou moulé.

Fromage blanc, lait et yaourt contiennent un sucre, le lactose qui peut provoquer des intolérances digestives. Il n’y en a plus dans les fromages : il a été « dissout » lors de l’affinage. Double avantage : pas d’intolérance au lactose et plus de sucre !