Nous sommes tous stress-oxydés…

La modification des méthodes de cultures, injectées de produits phytosanitaires, la poussée des produits industriels, raffinés et sucrés, les cuissons costaudes, les grignotages intempestifs, la sédentarité chronique sont les mamelles de l’état inflammatoire.

L’enfer, quoi !

Mais, mais, il existe des pistes de secours contre cette pauvreté de nutriments dont souffrent nos menus.

Pour pallier tous ces manques, voici le bouclier chronobotanique.

Cette méga cuirasse anti-agressions va booster nos capacités naturelles de défense.

La santé c’est du long terme et pour cela, il faut nourrir, synchroniser et entretenir nos cycles biologiques. Cependant, il n’y a plus ce qu’il faut dans la nourriture car l’agroalimentaire a modifié les règles, créé des molécules indésirables juste pour accentuer le côté flatteur des produits.

Il est donc urgent d’équiper le corps.

Le bouclier, c’est l’association d’une alimentation chronobotanique avec bio-infusions alcalinisantes, détoxifiantes et déglycantes oersonnalisées, et de 5 synchroniseurs alimentaires fondamentaux.

Depuis des années, les publications scientifiques démontrent que notre façon de manger peut être la meilleure et la pire des choses.

Car le moment de manger et la qualité de notre assiette influencent nos rythmes, il y a interaction entre les rythmes circadiens et le métabolisme.
Donc, l’objectif est de synchroniser et de maintenir ces rythmes.

Voici donc les 5 fameux synchroniseurs alimentaires fondamentaux :

– Le premier est super-important : ce sont les probiotiques, des germes naturels contre l’hyperperméabilité intestinale provoquée par le stress, qu’il soit personnel ou environnemental, à prendre au petit-déjeuner.

– Le second, c’est la tyrosine, un acide aminé naturel que le stress nous consomme en excès et qui agit sur la gestion de l’appétit et de l’activité. Lui aussi se prend au petit déjeuner.

– Le troisième a un rôle satiétogène et anti-déprime. C’est le tryptophane, acide aminé naturel, précurseur de la sérotonine (notre neuromédiateur de la sérénité) et de la mélatonine (notre hormone du sommeil) qui se prend aux repas de la journée.

– Le quatrième, facilite les échanges cellulaires. Son épuisement dans la chaine alimentaire rend son apport d’autant plus précieux. Il s’agit du DHA, omega-3 naturel à prendre au dîner.

– Quant au cinquième synchroniseur, il est utile à tous les autres. Son action alcalinisante est bien connue. Le stress nous l’épuise et les aliments ne nous l’apporte plus en assez grande quantité (cf. Suvimax). Il se prend au cours des repas : c’est le magnésium. Un minéral naturel de plus en plus rare dans nos aliments !

Il ne restera plus qu’à passer à l’étape suivante : l’alimentation chronobotanique et les bio-infusions personnalisées.

Bouclier chronobotanique = alimentation chronobotanique + bio-infusions + les 5 synchroniseurs alimentaires fondamentaux.

Maintenant, nous voilà bien protégés !