Avec l’âge on observe une diminution des synthèses entraînant une fonte protéique.

Un apport de protéines (légères) riches en acides aminés constituant ces tissus (comme la proline) et en minéraux (silice, magnésium…) est nécessaire.

Le dessèchement de la peau (perte d’eau trans-épidermique) est faible le jour mais 3 fois plus important la nuit. Il augmente avec l’âge.

Pour lutter contre le vieillissement cutané et le dessèchement on doit améliorer le métabolisme énergétique (pratiquer une activité physique, surveiller l’activité thyroïdienne, bien respirer, bien boire).

La peau est plus acide la nuit que le jour. Cette acidité augmente avec l’âge et empêche un bon renouvellement des protéines de structure de la peau. Il faut alcaliniser l’alimentation (légumes verts), apporter des minéraux alcalinisant (Mg et K) en évitant le sodium, boire des eaux minérales bicarbonatées adaptées et pratiquer des soins de surface.

La température cutanée est minimale à midi (31°), maximale à minuit (33°). Elle diminue avec l’âge, freinant le renouvellement cellulaire. On doit alors relancer et améliorer la microcirculation (acides gras poly-insaturés, Fer, vitamines B9…), apporter des acides gras en oméga 6 particuliers (DGLA) et pratiquer des soins spécifiques accompagnés de frictions, massages et activité physique.

A retenir :

La synthèse protéique et l’incorporation des protéines dans les cellules a lieu la nuit, c’est à ce moment que se fabriquent les « soutiens » de la peau : collagène, élastine… L’activité des fibroblastes (synthèse) est maximale.

Le jour, d’autres interventions nutritionnelles et soins locaux sont nécessaires (anti-stress, anti-oxydants…).

Le vieillissement altère les enzymes productrices de protéines en modifiant défavorablement leur environnement : dessèchement, augmentation de l’acidité et de la température…

Des apports nutritionnels chronobotaniques ciblés et des soins cosmétiques chronobotaniques spécifiques pallient ces dysfonctionnements.
Ainsi ils empêchent, retardent ou réduisent les signes extérieurs du vieillissement.