La peau est avant toute chose un organe « protecteur  » pour notre organisme, vis-à-vis des agressions de toute nature.

Cependant, cette fonction ne peut être accomplie qu’à la condition que cet organe puisse être régulièrement renouvelé.

Or, aucun organe ni aucune cellule ne peut tout faire en même temps.

Il doit y avoir une organisation temporelle très précise pour répondre aux besoins au moment précis de ces besoins.

Pour ce faire, la peau est soumise à des rythmes biologiques afin de répondre et d’anticiper les variations prévisibles de l’environnement, telle que l’alternance des jours et des nuits.

Ainsi, les fonctions du revêtement cutané ont des variations périodiques adaptées aux besoins de l’organisme.

Le rôle de la peau varie en fonction du nycthémère : il diffère selon qu’on est de jour ou de nuit.

La nuit, la peau va favoriser les processus de reconstruction et de réparation.

Le jour, la peau va favoriser les processus de protection.

La mesure du pH (acidité) de la peau varie dans la journée selon un rythme nycthéméral (alternance jour/nuit) : plus acide la nuit, moins acide le jour.

La mesure de la température de la peau varie dans la journée selon un rythme nycthéméral (alternance jour/nuit) : plus bas le jour, plus élevé la nuit.

La perte d’eau à travers l’épiderme et la perméabilité cutanée varient dans la journée selon un rythme nycthéméral (alternance jour/nuit) : plus importante le soir et la nuit que le matin et la journée.

Mieux comprendre l’activité de la peau pour mieux cibler ses besoins au cours de la journée et ainsi maintenir son équilibre et sa beauté, voilà la promesse de l’étude des rythmes cutanés.
Ces résultats ont des conséquences pratiques très importantes dont les cosmétiques chronobotaniques tiennent compte.

Ainsi, au réveil, le niveau d’activité et d’hydratation de la peau est au plus bas, elle est vulnérable. Le matin, la peau a besoin d’une protection, d’un bouclier contre les agressions pour se réhydrater, refaire ses provisions d’eau.

Dans la journée, la peau devient grasse. Elle perd de sa fraicheur et de sa vitalité. Dans la journée la peau réclame un spray ou une lotion anti-pollution pour protéger son éclat.

Le soir, il faut aider la peau à se nettoyer. Pour l’intérieur du corps la détox/pureté c’est le matin, pour la peau c’est le soir. La peau va se renouveler pendant la nuit. Le soir, donc, après un démaquillage/nettoyage détox/pureté, on doit nourrir la peau (l’inverse là encore de notre corps !) avec, par exemple un sérum nutritif de nuit.

C’est ça les principes de la chronobotanique appliqués à la peau !