Conséquences physiologiques des rythmes naturels :

– Le jour on a besoin de faire (et il faut) un apport énergétique.
– Le jour on fait des réserves : la lipogenèse se fait grâce à l’insuline.
– Le jour on a une diminution de nos défenses immunitaires.
La nuit on fait notre multiplication cellulaire.
La nuit on fait la synthèse et le renouvellement de nos membranes.
La nuit on sécrète nos facteurs de croissance (antivieillissement).
La nuit on fait notre lipolyse (dégradation de nos réserves de gras) en l’absence d’insuline.
Rétrocontrôles : le matin on ralentit la synthèse du cholestérol et des acides gras de réserve (longues chaines) en mangeant du cholestérol et des acides gras.

Chronobotanique des acides gras :

Le matin nous avons besoin de graisses saturées pour faire de l’énergie.
A midi nous avons besoin de graisses saturées pour la synthèse des prostaglandines.
Le soir nouis avons besoin d’Omega-3 pour les incorporer dans les membranes.

Chronobotanique des glucides :

L’activité de l’insuline est maximale le matin et à midi.
L’insuline est l’hormone de la lipogenèse.
En fin d’après-midi nous avons une insulino-résistance naturelle.
Trop de glucides alimentaires ingérés par rapport à l’activité physique ou intellectuelle se retrouveront stockés sous forme de gras (réserve énergétique)
En pratique il nous faut très peu consommer de glucides rapides (insulino-sécréteurs).
Les glucides doivent rester une source d’énergie pour la journée.

Chronobotanique des protéines :

Il nous faut des protéines lourdes le midi, légères le soir.
Il nous faut un apport de tryptophane associé à des glucides à 17h (pour assurer la satiété le soir).
Pour les sportifs, les protéines doivent être associées aux glucides lents le midi et le soir.

Chronobotanique des minéraux :

Exemple du Calcium :
Les chondroblastes fonctionnent la nuit, la synthèse osseuse se fait la nuit. Le calcium doit être apporté en fin de journée.
Le matin il faudra également un apport de calcium mais pour un autre usage : alcaliniser et éviter la fonte osseuse.
Le calcium a besoin du magnésium pour passer la barrière intestinale.
Le calcium a besoin de vitamine D pour être fixé à l’os.
Le calcium (et le magnésium) sous forme de citrate n’est pas assimilé mais éliminé.
En pratique : Ca et Mg le matin, alcaliniser avec des sels de Potassium, et calcium l

Chronobotanique et âge :

Les personnes âgées ont des problèmes de digestion des aliments : par exemple, il leur faut des protéines légères. Malgré tout, les personnes âgées ont de besoins protéiques accrus.
Les personnes âgées souffrent de la monotonie de leurs repas, ce qui leur crée des déficits nutritionnels.
Les personnes âgées souffrent très fréquemment d’hyperperméabilité intestinale.
Les personnes âgées ont souvent des polypathologies : il faudra se méfier des interactions avec les médicaments : vitamines et minéraux en particulier risquent de voir leur carence s’accélérer.
Les personnes âgées souffrent de modification du goût et ont tendance à négliger leur alimentation.

La Chronobotanique explore les rythmes naturels pour favoriser une santé durable.

La Chronobotanique associe chronobiologie, chronobiologie alimentaire et actifs naturels de santé (botanique).

La Chronobotanique lutte contre le stress des rythmes.

La Chronobotanique agit pour favoriser la santé.

La Chronobiologie ce sont les rythmes naturels.

La Chronobotanique agit pour favoriser leur harmonie et conduire à la santé.