Le cortisol est l’hormone qui réveille notre corps tous les matins.

On a du cortisol dans le sang en quantité notable uniquement dans la journée : le cortisol fonctionne avec le soleil, à l’inverse de la mélatonine qui est sécrétée la nuit.

Le cortisol est une hormone bénéfique : il nous permet de vivre, de faire face, de lutter, c’est l’hormone de l’adaptation.

A chaque stress, physique, psychique ou environnemental, la réponse de l’organisme est la même : il secrète du cortisol.

Mais attention, une sécrétion prolongée ou trop importante de cortisol devient néfaste et dévastatrice, elle fait vieillir prématurément ! Par exemple, un stress la nuit provoque une sécrétion de cortisol qui bloque la mélatonine et les hormones de la nuit comme l’hormone de croissance.

L’action du cortisol est complexe.

Sur un stress aigu, une sécrétion ponctuelle augmente la glycémie (pour la mobilisation des muscles et du cerveau), élève la tension artérielle, diminue l’inflammation et la douleur, améliore l’humeur et le dynamisme.

Sur un stress chronique, une sécrétion continuelle de cortisol est mauvaise pour l’organisme, car elle favorise les affections cardiaques, l’obésité, le diabète (syndrome métabolique de résistance à l’insuline), affecte l’immunité, favorise la survenue d’infections virales, de maladies auto-immunes, voire de cancer, dégrade nos neurones…

(NB : une personne avec une insuffisance de sécrétion de cortisol aura une inflammation générale du corps. Les signes d’un cortisol bas sont : envie de sucre, fatigue, mauvais sommeil, perte de motivation et d’ambition, allergie, douleurs, besoin de café, hypothyroïdie.)

Le but de notre organisme en sécrétant du cortisol est d’apporter une réponse immédiate pour contrecarrer le stress, en effet le réduire permet à l’esprit et au corps de se réadapter.

Les thérapeutes spécialisés dans la médecine contre le vieillissement font doser le taux de cortisol dans le sang le matin, c’est-à-dire à son pic naturel le plus important de la journée. Cela donne une idée sur le niveau et la maitrise du stress de leur patient.

Les grands chefs d’entreprise et les dirigeants « génétiquement » programmés pour l’être, se retrouvent avec des taux élevés de cortisol naturel le matin. Ils n’ont peur de rien !

Comme quoi, on n’est pas tous égaux devant le stress : chacun a un niveau de stress qu’il peut supporter. Au-delà, notre santé est en danger.

En dehors des médicaments, il est possible d’agir sur la sécrétion de cortisol avec des bio-infusions et des actifs naturels de santé. Mais dans tous les cas, la chronobotanique alimentaire apportera une harmonie de base, une synchronisation avec les rythmes naturels indispensable.