Il y a constipation lorsqu’on va à la selle moins de 3 fois par semaine, sur une durée de plusieurs semaines voire plusieurs mois.

La grossesse prédispose à la constipation. En effet, la diminution des contractions intestinales dues aux modifications hormonales et la compression de l’utérus par le côlon contribuent au ralentissement du transit. Dans ce cas utilisons des probiotiques et des fibres douces. Pensons à boire des bio-infusions. Pensons aux mélanges de jus de fruits frais pris à 17 heures (1 verre d’un cocktail raisin, pomme, ananas, pruneau…) ou à une petite cuillère à soupe d’huile d’olive.

Les personnes âgées y sont aussi fréquemment sujettes, la sédentarité et la prise de certains médicaments constituent des facteurs de risque souvent inhérents à cette période de la vie. Dans ce cas surveillons l‘hydratation régulière (1 bio-infusion par demi-journée pour faciliter le transit et reposer les reins), utilisons des probiotiques, des bio-infusions et des extraits végétaux (ou actifs naturels de santé) laxatifs.

La constipation n’épargne pas même les bébés, notamment ceux nourris au biberon et les enfants, qui « se retiennent » pour ne pas aller aux toilettes à l’école. Dans ce cas utilisons des probiotiques et un peu de miel bio mélangé à l’alimentation (même au biberon). On peut ajouter une cuillère à soupe de bio-infusion par repas.

La constipation peut être occasionnelle : dans ce cas, elle est souvent due à un changement des habitudes quotidiennes (voyage à l’étranger, modification de régime alimentaire, stress, manque de boissons…) ou encore au fait de « se retenir ». Sur une courte durée un laxatif naturel (probiotique + prébiotique) peut aider sans irriter l’intestin. Bien boire. Des actifs naturels de santé, des comprimés d’extraits végétaux ou des sucres non assimilables ou stimulants du foie sont aussi une solution.

En cas de constipation brutale, sans cause particulière apparente, il convient alors d’être prudent car elle peut être le symptôme d’une maladie plus grave. Dans ce cas pour ne pas altérer le diagnostic médical, utilisons des solutions rectales.

Si constipation chronique avec intestin paresseux ou constipation due à une mauvaise hygiène de vie (manque d’exercice, peu de boissons, alimentation déséquilibrée…), prenons au moins quatre bio-infusions par jour et des probiotiques. Cela apporte un confort à long terme, sans irriter. De temps en temps pensons aux solutions naturelles des mélanges de jus de fruits frais pris à 17 heures ou en dernier recours, le soir, à la place du diner. Par exemple 1 cuillère à soupe de chacun de ces jus frais : orange, pamplemousse, ananas + 1 citron. Ou 3 cuillères à soupe de jus de raisin et 3 de pruneau. Ou à une cuillère à soupe d’huile d’olive.